17 octobre: Journée mondiale du refus de la misère

10-17_refusmisere.jpgLa misère est violence, refusons-la !


Nous oublions souvent que les personnes très pauvres sont les victimes de violences quotidiennes. L'actualité ne cesse de nous le démontrer : décrets pour poursuivre ceux qui mendient, qui vivent dans la rue, et expulser ceux qui vivent sur des terrains sans en avoir formellement le droit.

Ces personnes font ainsi l'objet d'une véritable discrimination à cause de leur origine sociale : situation de grande pauvreté, violations répétées de leurs droits et non-association aux projets qui leur sont destinés.

 

Cette année, la Journée mondiale du refus de la misère interpelle la société pour demander la reconnaissance de la violence faite aux plus pauvres. L'ONU a choisi ce thème pour rappeler que la fin de la misère nécessite de mettre à profit les capacités de toutes les personnes sans exclusion. ATD Quart Monde avec Amnesty international et le Secours Catholique, partenaires de cette journée en Lot et Garonne, veulent faire connaître toutes les actions qui permettent aux personnes de milieux défavorisés et à ceux qui les soutiennent de se rencontrer, de s'unir pour résister à l'isolement que provoque la violence du mépris et de la misère.

 

Le mercredi 17 octobre à Villeneuve-sur-Lot

nombreux sont venus écouter et soutenir ces personnes qui subissent au quotidien cette violence.

Plusieurs veilleurs du Secours catholique de la paroisse étaient présents.

 


 

 

 

« La pauvreté, qui sévit incontrôlée depuis trop longtemps, est liée aux troubles sociaux et aux dangers qui menacent la paix et la sécurité. À l’occasion de cette Journée internationale, investissons dans notre avenir commun en aidant les pauvres à échapper à leur condition, pour qu’à leur tour, ils puissent contribuer à changer le monde. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU

 

Retrouvez le dossier de presse ici

Paroisse Sainte Croix des Confluents © 2015 -  Hébergé par Overblog